français english
Pass Ardèche
Accueil > Les expositions > Werner Reinisch

Werner Reinisch

du 01/04/2020 au 28/06/2020

Le Temps d’une œuvre.

Rétrospective autour des peintures, gravures et dessins.

Werner Reinisch est né à Yokes en 1930 dans un village de Bohême, en République Tchèque (Tchéquie).  L’enfance dans ce village de Bohême marque son œuvre d’une empreinte ineffaçable : paysages de nature, animaux de la ferme, villages, harmonie heureuse,… « Souvenir de Bohême ».

Son parcours de vie, est aussi la recherche d’une terre d’accueil, un lieu où vivre pour créer ; de l’Allemagne de l’Est, sa famille fuit à l’ouest avant de rejoindre la France et de s’installer à Tauriers, tout près de Largentière  en 1969. Avant son arrivée, Werner Reinisch exercera plusieurs métiers. En 1952 il étudie à l’Académie des Beaux-Arts de Karlsruhe.

 

Elève de Eric Heckel, l’un des artistes fondateur du groupe Die Brücke (Le Pont) à l’origine de l’expressionnisme allemand, le professeur, grande figure artistique du début du XXème siècle exercera une influence sur son travail d’artiste, sa maîtrise de la couleur et de la liberté du geste.

 

Ses peintures, lithographies, gravures et dessins témoignent d’une grande singularité ; sa recherche traverse les courants artistiques du XXème siècle qui animent l’Europe : expressionnisme, le style baroque de Bohême, le mouvement CoBrA avec Asger Jorn, l’Art brut… L’artiste trace sa voie, se donne une grande liberté. Il crée un monde très personnel, comme une mythologie rêveuse, peuplé d’êtres étranges, parfois surréalistes : chevaux en liberté, animaux familiers de la ferme (comment oublier la Bohême ?) paysages étroitement inscrits dans un espace irréel, infini toujours recommencé. Pas de représentation naturaliste. Entre abstraction et figuration la présence spirituelle est toujours là, sensible, pleine de lyrisme et de lumière.

 

« Pour Werner Reinisch, les chevaux sont un symbole universel qui regroupe de nombreuses syndications… : l’état sauvage, la liberté, la vitalité, la force, l’énérgie vitale. » Josef Walch.

 

Werner Reinisch demeure le symbole vivant de l’amitié franco-allemande. Dans le cadre du cinquantenaire du Traité de l’Elysée entre la France et l’Allemagne, il fêtera son cinquantenaire : « 50 ans Werner Reinisch en France » avec une exposition en 2013 au château de Vogüé ; pour 2020 cette rétrospective couronne une œuvre immense : « Les hommes cherchent les branches du soleil intérieur. »

 

En 2017 Werner Reinish reçoit l’Ordre National de la légion d’Honneur au Goethe – Institut à Lyon.

 

Château de Vogüé • Copyright 2016-2019 • NewsletterMentions